A LA UNEALERTE INFOSPOLITIQUE

Guinée : la CEDEAO bande les muscles contre la junte


Guinée : la CEDEAO exige une transition de 6 mois et interdit aux membres du CNRD et leurs familles de voyager (décision)

Réunis ce jeudi 16 septembre 2021 à Accra au Ghana, les dirigeants ouest-africains ont décidé de prendre des mesures fortes contre la junte pour un retour rapide à l’ordre constitutionnel. Il s’agit des sanctions économiques et individuelles contre les membres du CNRD et leurs familles.

La CEDEAO n’entend pas caresser les putschistes guinéens qui ont renversé le 05 septembre dernier, le président Alpha Condé qui se trouve encore dans leurs mains. Réunis ce jeudi en sommet extraordinaire à Accra, les Chefs d’Etat et de gouvernement de la CEDEAO ont réitéré la suspension de la Guinée de toutes les instances de l’institution. Et ce n’est pas tout, les membres du CNRD et leurs familles sont interdits de voyager et la CEDEAO a décidé de geler leurs avoirs financiers. La CEDEAO demande également la tenue des élections législatives et présidentielle dans un délai de six (6) mois.

Une mission de la CEDEAO conduite par son président en exercice, Nana Akuffu-Ado est attendu vendredi 17 septembre à Conakry pour faire part à la junte les décisions prises et demander la libération « sans condition » du président déchu Alpha Condé.
Konaté

La source Kibaro224.

Bienvenue sur Mediaplus Info !

Abonnez-vous pour bénéficier de nos dernières actualiés.

Nous n’envoyons pas de messages indésirables !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page