A LA UNEALERTE INFOSPOLITIQUESÉCURITÉ BFSOCIETE

Le Mouvement populaire du 3 Juillet (MP3) une vingtaine d’OSC demandent les officiers au front du combat contre le terrorisme.

DECLARATION LIMINAIRE

Peuple du Burkina Faso,

Mesdames et messieurs du monde la presse,

Chers invités,

J’aimerais avant tout propos, vous exprimer au nom de l’ensemble des premiers responsables des associations membres du Mouvement Populaire du 03 juillet, mes remerciements pour cette occasion d’échanges.

Mesdames et Messieurs les journalistes,

c’est autour de trois points majeurs que vont porter ces échanges:

Nous allons d’abord nous prononcer sur la question sécuritaire qui prévaut dans notre cher Faso, ensuite se prononcer sur la cherté de la vie bien avant de clore sur la question de l’ouverture des frontières.

Mesdames et messieurs, je voudrais vous demander humblement de bien vouloir observer une minute de silence en la mémoire de tous nos compatriotes tombés sous les balles assassines des terroristes.

Je vous remercie!

Mesdames et messieurs les journalistes,

notre pays le Burkina Faso traverse en ce moment les périodes les plus horribles de son existence.

Plus de 2000 morts avec des familles abandonnées dans la misère et dans l’indifférence totale de nos dirigeants;

Près de deux millions de déplacés internes vivants dans la faim, la misère, la maladie, les intempéries et les attaques terroristes.

Plus de 2500 écoles fermées, mettant plus de 400.000 élèves dans la rue, des agents de l’Etat inquiétés, des marchés asphyxiés et des bétails emportés sans aucune mesure de représailles et de recherche. Plusieurs axes routiers sous contrôle des groupes armés, plusieurs localités entièrement vidées de leurs populations avec des familles dispersées.

Mesdames et messieurs, l’attaque meurtrière du dimanche 14 novembre dernier contre le détachement de la gendarmerie de Inata dans la province du Soum, région du Sahel occasionnant la mort de 49 gendarmes et 04 civils soit un total de 53 morts bilan officiel suivie de l’observation d’un deuil national de 72H est venue nous rappeler notre fragilité face à un mal terroriste qui s’est enraciné sans une véritable résistance.

Mesdames et messieurs,

Sur le plan de la cherté de la vie, avec la gouvernance actuelle du président Roch Marc Christian Kaboré notre pays s’est gravement englué dans une crise sans pareille, dans presque tous les secteurs de la vie nationale sans visiblement de mesures sérieuses prises par nos gouvernants. L’aggravation de la misère des populations, l’augmentation des prix des produits de première nécessité.

Mesdames et messieurs les journalistes, chers invités,

Sur le plan de la liberté de la circulation des personnes et des biens, force est de constater que la fermeture des frontières terrestres depuis l’avènement de la pandémie à covid-19 a constitué un véritable frein au développement économique de notre nation et a attristé énormément nos populations qui n’ont pas assez de moyens financiers pour s’offrir le luxe d’un vol aérien pour leurs activités.

C’est pourquoi le Mouvement Populaire du 03 juillet(MP3) face à la dégradation de la situation sécuritaire, alimentaire et économique dans notre pays exige :

  • Une meilleure gestion du service de renseignements,
  • La dotation conséquente de nos forces de défense et de sécurité en moyens et matériels de combat adéquats et de vivres afin que l’on puisse immédiatement arrêter ces attaques,
  • L’envoie de la chefferie militaire au front aux côtés des boys pour les galvaniser
  • La définition de primes spéciales de risque en faveur des Forces de défense et de sécurité au front
  • La décoration des FDS recrutés pour le front et en fin de mission
  • La prise en charge complète des familles des FDS tombées pour la patrie
  • La définition d’un statut spécial en faveur des FDS engagées contre le terrorisme à l’instar des magistrats
  • La prise de mesures urgentes et immédiates contre la vie chère au grand bonheur des populations en détresse
  • La réouverture sans condition des frontières terrestres et ferroviaires pour faciliter la libre circulation des personnes et des biens.
  • D’engager une véritable et sincère lutte contre le népotisme, la corruption ambiante
  • La réintégration des militaires et policiers radiés de 2011 dans les rangs des forces de défense et de sécurité

Le MP3 lance un vibrant appel à toutes les populations des quatre coins du pays, à tous les mouvements associatifs soucieuses d’un Burkina Faso de paix à se tenir prêts pour répondre favorablement à tout mot d’ordre pouvant être lancé les jours à venir.

Vive le peuple libre et intègre du Burkina Faso!

Que Dieu protège le Burkina Faso!

Je vous remercie!

Ouagadougou, le 19 novembre 2021

Associations prenantes : CED, M21, MPB, ANC, AJD, MPRBC, CPPU, CAIJ_BG, MJDD, JEK, MOEPP, MVIJ, CPAK, AFLG, ASDD, MP, PMR, MAJPU, JAE/BF, MCR, MCRN, MADEB

Bienvenue sur Mediaplus Info !

Abonnez-vous pour bénéficier de nos dernières actualiés.

Nous n’envoyons pas de messages indésirables !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page