A LA UNEALERTE INFOSPOLITIQUESÉCURITÉ BFSOCIETE

Coup d’État au Burkina Faso – La Coalition pour la Refondation de la Patrie (CRP) aporte son soutien au MPSR et invite la CEDEAO au dialogue

DE LA COALITION POUR LA REFONDATION DE LA PATRIE (CRP) DU 29 JANVIER 2022.

Mesdames et Messieurs les journalistes ; Invités et acteurs de la société civile ; Membre de la coalition ; Merci pour votre présence à cette conférence de presse. Notre pays, vit depuis le lundi 24 janvier 2022, une ère nouvelle de son histoire. Les Burkinabè dans leur plus grande majorité le prédisaient au vu du constat chaotique sécuritaire dans lequel le pays était plongé. Le désespoir était d’autant plus grand, que l’impression générale que l’on avait de cette gestion désastreuse de six ans du pouvoir KABORE ne laissait entrevoir aucune perspective d’apaisement des douloureuses souffrances populaires. Jamais notre pays n’a été aussi éprouvé physiquement et moralement. Il en va entre autres de la corruption galopante virale, du copinage qui gangrène la gouvernance a tous les niveaux, de l’explosion du phénomène des déplacés internes internes qui se comptes par millions, des ravages sur l’avenir au plan de l’éducation de ces plus de trois mille établissements scolaires fermés dont plus de 511 000 élèves touchés, que dire des conséquences humaines sociales économiques de tous ces villages perdus ? À titre de comparaison et pour saisir la portée de la mauvaise conduite du pouvoir Kabore au plan Sécuritaire il faut savoir que : Pendant que le Mali comptait 377 781 déplacés en juillet 2021, le Burkina Faso en enregistrait 1 501 775 au mois d’octobre 2021. Il faut dans la même optique même optique relever que le Mali n’a pas perdu autant de territoire que le Burkina Faso. Au niveau des pertes en vies humaines, notre pays a perdu au moins 2500 âmes dont près de 500 FDS. Pour ajouter à cela, la restriction lâche des libertés individuelles et collectives à travers les refus de manifester et la coupure de l’Internet. Notre pays vivait déjà l’Apocalypse et nos FDS républicaines on finit par délivrer le peuple meurtrie sans moyen de défense face à un régime impopulaire et répressif. Mesdames et Messieurs les journalistes ; Apres le décor décrit ci haut, le mouvement Action Concorde longtemps sur le terrain à décider avec plusieurs associations de la société civile de mettre en place un regroupement dénommé Coalition pour la Refondation de la Patrie (CRP). Nous venons par cette initiative encourager les nouvelles autorités de s’attacher en sortes d’éviter les indélicatesses de la transition passée. Et pour cela nous invitons le MPSR à prendre le temps qu’il faut pour refonder la Nation. Burkinabè recherchons et parlons d’abord de sécurité, d’intégrité, de paix, dans un Burkina dont l’intégralité de son territoire est recouvrée avant de nous occuper de tout rétablissement constitutionnel. Notre pays, plus que jamais a besoin d’être réconcilié avec lui-même dans un schéma qui lui est propre. Un peuple uni est déjà un peuple victorieux sur tous les maux qui pourraient le miner. Les intérêts de la nation doivent être au-dessus des intérêts individuels. Nous invitons le MPSR a resté fidèle à ce qui a conduit à sa prise de pouvoir et à ne pas se laisser influencer par des acteurs d’où qu’ils viennent comme lors de la transition de 2014 qui jusque-là laisse de graves séquelles dans l’histoire du Burkina Faso. La CRP est là pour le peuple et nous ne doutons que le MPSR est là pour la même cause. De ce point de vue, nous marquons notre solidarité aux nouvelles autorités pour le succès de leur mission. A la communauté internationale, particulièrement la CEDEAO, la CRP les invite a privilégié le dialogue et à soutenir le peuple burkinabè déjà éprouvé par l’hydre terroriste dont les conséquences ont freiné le développement économique et social du pays. Nous appelons la société civile ainsi que tout le peuple à se mobiliser autour du MPSR pour empêcher tout durcissement de ton de la CEDEAO contre notre pays. Les aspirations réelles des africains doivent être le credo de la CEDEAO à qui nous appelons à réviser ses textes pour être une CEDEAO qui est en phase avec les peuple. Vive le Burkina Faso Pour la nation nous nous engageons. !!! Je vous remercie.

Bienvenue sur Mediaplus Info !

Abonnez-vous pour bénéficier de nos dernières actualiés.

Nous n’envoyons pas de messages indésirables !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page