A LA UNEALERTE INFOSSÉCURITÉ BFSOCIETE

MATDS : Le Colonel-Major Omer BATIONO en visite chez les ” soldats du feu ».

(Ouagadougou, le 28 avril 2022)- Après une première séquence, il y a un peu moins de quinze jours, auprès de la Gendarmerie Nationale et de la Police Nationale,le Ministre de l’Administration Territoriale de la Décentralisation et de la Sécurité est allé, ce jeudi 28 avril 2022 en fin de matinée, à la rencontre des SAPEURS- POMPIERS .
Guidé après l’accueil protocolaire par le Commandant de la BNSP, le Lieutenant-Colonel Daba NAON , le ministre a pu rencontrer et échanger avec le Staff décisionnel de la BNSP et les sapeurs-pompiers.
Plusieurs sujets d’importance étaient au menu de cette visite. Entre autres sujets abordés nous avons : la présentation de la BNSP, son organisation, son cadre d’emplois, son statut, son implantation sur le territoire, ses typologies d’intervention, ses ressources humaines,la formation, ses difficultés et ses perspectives.
A l’occasion , plusieurs véhicules d’intervention, du matériel de secours et du matériel spécifique lui ont été présentés. Une séquence de démonstrations a également été faite.
Après un court discours rempli de franchise, le Colonel-Major Omer BATIONO a félicité, reconforté et a encouragé les soldats du feu pour le travail incommensurable abattu au quotidien avec peu de moyens.
C’est à coup sûr pourquoi,le ministre a dit : « au cours de mon passage au MATDS je serai à vos côtés afin que nous puissions améliorer vos conditions de travail et de vie», a-t-il insisté. Dans cette veine,Omer BATIONO a rassuré que son département jouera pleinement sa partition en élaborant une loi de programmation quinquennale pour un meilleur équipement de la BNSP.
Le MATDS a ensuite discuté, a bâton rompu, avec les sapeurs-pompiers qui ont pu obtenir des réponses précises à leurs préoccupations.

Direction de la Communication et de la presse ministérielle.

Bienvenue sur Mediaplus Info !

Abonnez-vous pour bénéficier de nos dernières actualiés.

Nous n’envoyons pas de messages indésirables !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page