A LA UNEALERTE INFOSPOLITIQUESÉCURITÉ BFSOCIETE

Indépendance du Burkina Faso. Adama Ouédraogo dit Damiss demande à ce qu’on questionne notre histoire pour construire un État démocratique et stable pour éviter ces putschs en répétition. Depuis 1966, tous les présidents de Sangoulé Lamizana à Paul-Henri Sandaogo DAMIBA sont des putschistes.

5aout 1960- 5 août 2022. En 62 ans d’indépendance, nous sommes toujours dans des crises politiques à répétition. Nous devons questionner notre histoire et notre culture politique pour une vraie refondation de l’Etat.
En 62 ans, en dehors de Maurice Yaméogo, tous les présidents de la Haute-Volta à nos jours sont arrivés au pouvoir suite à des événements violents. Hormis Monsieur Maurice, tous les chefs d’Etat que nous avons connus sont soit des putschistes, soit des des complices des putschistes.

Sangoulé Lamizana: putschiste
Saye Zerbo: putschiste;
Jean-Baptiste Ouédraogo: puschiste;
Thomas Sankara: putschiste;
Blaise Compaoré: putschiste;
Yacouba Issac Zida: putschiste;
Michel Kafando: puschiste;
Roch Marc Christian Kaboré: puschiste;
Paul Henri Sandaogo Damiba: putschiste.
A quand la fin des coups d’Etat ou la prise du pouvoir suite à des violences? Nous devons faire un diagnostic sans complaisance pour poser les bases dun État démocratique et stable.
Bonne fête de l’indépendance.
Bon vendredi à toutes et à tous.
Que Dieu vous bénisse et bénisse notre cher pays.
Adama Ouédraogo Damiss Journaliste

Bienvenue sur Mediaplus Info !

Abonnez-vous pour bénéficier de nos dernières actualiés.

Nous n’envoyons pas de messages indésirables !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page