A LA UNEALERTE INFOSECONOMIEPOLITIQUESOCIETE

Chambre du commerce du Burkina Faso. Qui en veut au Président Mahamadi SAVADOGO dit Khadafi?

depuis un certain temps il ya des actions de sabotage du mandat du président Khadafi président de la CCI-BF. Actions de diffamation et de Discrédit. Média Plus infos à appris même que des gens seraient entrain d’approcher les nouvelles autorités pour demander la destitution de l’homme. On aurait aussi appris que ces forfaits sont restés sans suite. Selon nos investigations il se resume que cela est dû à une bataille entre opérateurs économiques ( Khadafi et ses détracteurs) et certains politiciens proches des nouvelles autorités seraient à l’origine. Ce qui est sûr un message fait à dessin pour pomper l’opinion sur la position politique du président en exercice sur kantigui de Sidwaya à circulé sur la toile et dans les réseaux sociaux cette semaine. Les ditions Sidwaya vient de décliner toutes responsabilités liées à ce message. Nous vous proposons le démenti et ensuite l’intégralité du message.

Kantigui a été très révulsé de tomber sur un malveillant texte faussement attribué à Kantigui. Dans cet écrit, il est ressorti que des élus consulaires de la Chambre de commerce et d’industrie du Burkina Faso (CCI-BF) s’apprêteraient à conquérir le pouvoir d’Etat. Kantigui sait que conformément aux statuts de la Chambre de commerce et d’industrie du Burkina Faso, les Elus consulaires exercent leur mandat dans le seul but de contribuer au développement du secteur privé burkinabè.

Il est donc etonné d’apprendre que les dirigeants de la CCI-BF mobiliseraient leurs membres pour soutenir des activités ou initiatives politiques partisanes. Au demeurant, l’institution, à travers ses responsables, entend jouer son rôle sans amalgame quelconque, conformément aux statuts et au règlement intérieur qui régissent le fonctionnement de ses différentes instances.

Kantigui n’est donc en aucun cas l’auteur de cet écrit qui jette un discrédit sur la CCI-BF, ses responsables et surtout sur le quotidien d’Etat Sidwaya. Il ne s’agit ni plus ni moins que d’une usurpation d’identité. Kantigui est et sera la propriété exclusive des Editions Sidwaya et ne saurait être employé par un tiers pour des desseins inavoués et inavouables.

Les éditions Sidwaya.

lire l’intégralité du message démenti ici 👇

Que se passe-t-il à la chambre de commerce et d’Industrie du Burkina ?

Kantigui dans ses tournées du weekend est tombé sur des discussions entre acteurs de l’économie quelque part dans la région du Nord. Se prenant souvent pour un cireur de chaussures, Kantigui a cru entendre un des opérateurs économiques très influent dire qu’après l’échec des hommes politiques et des militaires, c’est à leur tour de rentrer dans la danse notamment dans la gestion des affaires. Donc les opérateurs économiques veulent s’associer pour prendre le pouvoir quoi ? A ça alors !!!

Kantigui aura la chance d’entendre encore plus le temps d’être payé après avoir fini de cirer la chaussure de luxe. Son client dira sans ambages qu’un système est en train d’être mis en place pour la création d’un parti politique qui sera financé et soutenu par les élus consulaires de mèche avec leur grand patron du côté de la CCI BF afin de soutenir un grand fils du Nord pour la prise du pouvoir à la fin de la transition.

Kantigui a eu froid au dos parce que depuis un certain temps il avait appris que la sérénité n’est plus au beau fixe entre les membres du bureau de la chambre de commerce à Ouagadougou. Est-ce à cause du fait que certains membres très influents de la chambre de commerce ont soif du pouvoir politique ou juste pour des questions stratégiques ?

Ce qui est sur les dires du client de Kantigui , le parti va se créer dans les jours à venir et ordre a été donné dans les 13 régions pour que les opérateurs économiques puissent accompagner cette dynamique .

Kantigui après avoir encaissé ses maigres 100 f est parti sans faire de bruit mais ce qu’il a appris était assez grave parce que la chambre de commerce ne doit pas être une passerelle politique. Elle doit garder son caractère apolitique et défendre les intérêts du monde économique. Si des leaders veulent basculer en politique alors qu’ils s’écartent de la chambre de commerce et se donner les moyens d’aller à visage découvert affronter la population.

Bienvenue sur Mediaplus Info !

Abonnez-vous pour bénéficier de nos dernières actualiés.

Nous n’envoyons pas de messages indésirables !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page