A LA UNEALERTE INFOSPOLITIQUESÉCURITÉ BFSOCIETE

Transition au Burkina Faso. Des partis politiques dans regroupement dénommé Alliance Néo-Panafricaniste pour les Alternances (ANPA) souhaitent apporter leurs aides et leurs soutiens aux efforts déjà entrepris et a entreprendre par la transition militaro civile

Depuis l’installation de la transition et de la volonté des nouvelles autorités du Burkina Faso d’apporter des solutions aux problèmes qui minent notre pays, force est de constater que beaucoup d’efforts restent à faire et exigeant au passage la contribution de tous. C’est pourquoi des partis, soucieux du devenir du pays, se sont regroupés en une Alliance dénommée Alliance Néo-Panafricaniste pour les Alternances (ANPA) pour apporter leurs aides et leurs soutiens aux efforts déjà entrepris et a entreprendre. L’ANPA, regroupe en son sein des partis et des coalitions qui n’ont cessé à travers des déclarations, des conférences de presse de demander une union sacrée de l’ensemble des burkinabè, une amnistie générale et une grâce présidentielle pour les condamnés et détenus politiques gages d’une vraie réconciliation et d’une cohésion sociale entre les filles et les fils du Burkina. Au nombre de ces partis politique et coalitions, on peut citer l’Union National pour la Démocratie et le Développement (UNDD) de Maître Hermann YAMEOGO, de certains partis de la Coalition pour un Burkina Réconcilier et Paisible (CBRP), de l’Alliance Politique pour le Suivi de la Transition et la Refondation du Faso (APST-RF), etc.
L’ANPA milite pour :
*l’union sacré des burkinabè et un sursaut patriotique pour vaincre l’hydre terroriste et demande la signature d’un pacte entre les autorités de la transition et les différents acteurs de la vie sociale et politique.
*l’amnistie et à la grâce présidentielle pour les condamnées politiques et les forces de défenses et de sécurité radiées moteur d’une réconciliation véritable et d’une vraie cohésion sociale.
*la réprise des radiés.
Cette situation implique, pour les autorités de la transition, de prendre des décisions et de mener des actions courageuses.
L’Alliance Néo-Panafricaniste pour les Alternances (ANPA) :

  • salue les grandes décisions prises par les autorités de la transition dans la lutte contre le terrorisme et l’insécurité. La décision de créer le Conseil National de la Réconciliation et du Vivre Ensemble vient à point nommé et l’Alliance espère que son installation se fera concomitamment ou après la grâce présidentielle et l’amnistie.

-félicite, encourage et soutient les Forces de Défence et de Sécurité (FDS), les Volontaires pour la Défense de la Patrie (VDP) et les Initiatives Locales de Sécurité (ILS) dans leurs combats de tous les jours;

-apporte son reconfort moral aux familles des victimes, aux blessés et aux personnes déplacées internes (PDI).
Pour terminer l’ANPA, au regard de l’inflation, demande au gouvernement la prise de mesure urgente pour contenir la vie chère et la flambée des prix des produits de grande consommation sur le marché.

Que Dieu sauve et benisse le BURKINA FASO et son peuple !

                         

Bienvenue sur Mediaplus Info !

Abonnez-vous pour bénéficier de nos dernières actualiés.

Nous n’envoyons pas de messages indésirables !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page