Non classé

[#BURKINA_JUSTICE] procès Dabo Boukary de graves révélations sur l’assassinat

, « je n’ai jamais su par quel moyen des étudiants ont été transportés, ce n’est qu’en 2020 à côté que j’ai su ça. Je n’étais pas au courant que des étudiants ont été arrêtés ( …) J’étais chez moi à domicile et tard la nuit, un sous-officier est venu m’informer de la mort d’un civil au conseil de l’Entente. C’est après que j’ai su qu’il s’appelait Dabo Boukary. J’ai demandé qui à donner l’ordre, et on m’a fait comprendre que les ordres venaient du cabinet de la présidence et que c’était Gaspard Somé qui les a exécutés (…) Je ne sais pas pourquoi Gaspard a fait ça », soutient le général Gilbert Diendéré ce 19 septembre 2022.

Il comparaît devant la chambre criminelle de la Cour d’appel siégeant au Tribunal de grande instance Ouaga II. Dans le dossier Dabo Boukary, Gilbert Diendéré est accusé de «coups et blessures ayant entraîné la mort, sans l’intention de la donner, de complicité d’arrestation illégale, de séquestration aggravée, et de recel de cadavre ». Il était chef de corps du Centre national d’entraînement commando (CNEC) au moment des faits.

Nicolas Bazié
www.libreinfo.net

Bienvenue sur Mediaplus Info !

Abonnez-vous pour bénéficier de nos dernières actualiés.

Nous n’envoyons pas de messages indésirables !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page