A LA UNEALERTE INFOSCOOPERATION & INTERNATIONALECONOMIEPOLITIQUESOCIETE

Changement climatique Burkina Faso : l’association Jeunes volontaires pour l’environnement (JVE) remet la déclaration du consortium des OSC au secrétariat général du Ministère de l’Agriculture, des Ressources Animales et Halieutique (MAAH)

Les organisations de la société civile ouevrant pour la cause du climat, avec en tête l’association Jeunes volontaires pour l’environnement (JVE) ont été reçus en audience par le Secrétaire Général du ministère de l’Agriculture, des Ressources Animales et Halieutique (MAAH), Victor Bonogo le lundi 17 Octobre dernier.

La délégation est aller remettre au Secrétaire Général la déclaration des Organisations de la Société Civile (OSC) du Burkina Faso, en prélude de la 27e Conférence des Parties prenantes à la COP27.

La déclaration, en six points, invite notamment le ministère de l’agriculture, des ressources animales et Halieutiques à soutenir les initiatives de résilience des communautés en matière d’agroécologie paysanne, à renforcer les mesures règlementaires contre l’accaparement des terres et à plaider pour une justice climatique à travers la hausse des financements des mesures d’adaptation aux changements climatiques.

«Nous sommes venus remettre au secrétariat général, la déclaration qui a été élaborée par le consortium d’OSC» dixit Olivier Touina, directeur exécutif de l’association JVE.

Il renchérit en disant que ladite déclaration était en réalité un appel pour plus d’actions en faveur des communautés locales qui sont le plus vulnérables au changement climatique.

Pour conclure, il en appel à une mise en application des textes déjà disponibles en matière d’agroécologie.

Bienvenue sur Mediaplus Info !

Abonnez-vous pour bénéficier de nos dernières actualiés.

Nous n’envoyons pas de messages indésirables !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page