ils se réjouissent. Le Burkina a beaucoup à faire avec des gens d'une mentalité rétrograde. Vive la réconciliation nationale Le retour des exilés politique Vive le Burkina Faso. Ramiz Gouem

Bouton retour en haut de la page