A LA UNEALERTE INFOSPOLITIQUESÉCURITÉ BF

🚹#ALERTE – #Burkina_Faso #Justice – Des gendarmes ont pu avoir accĂšs au lieutenant-colonel Zoungrana. Informe nos confrĂšres de Info OmĂ©ga

Des gendarmes qui s’étaient dĂ©ployĂ©s, tĂŽt mardi, au domicile – commune de PabrĂ© sortie nord de la capitale – du Lieutenant-Colonel Emmanuel Zoungrana, ont pu avoir accĂšs Ă  lui, a confiĂ© Ă  nos confrĂšres un des responsables du Mouvement Patriotique pour la libertĂ© et la justice, mouvement soutenant le Lieutenant-Colonel.
« Ils ont fait des tirs de gaz lacrymogĂšne pour disperser ceux qui Ă©taient rassemblĂ©s devant le domicile et ont pu avoir accĂšs au lieutenant-colonel », affirme la source de OmĂ©ga ajoutant que les gendarmes sont en train de l’amener Ă  Ouagadougou. « Le lieutenant-colonel est dans son vĂ©hicule et est accompagnĂ© par deux membres de sa famille » ajoute notre source. « On ne sait pas oĂč on l’amĂšne. Certainement Ă  Paspanga ou Ă  la justice militaire », s’est inquiĂ©tĂ©e la source de OmĂ©ga.
« C’est une situation confuse. Il m’a dit que 6 gendarmes sont postĂ©s devant son domicile », avait dĂ©clarĂ© plus tĂŽt Ă  OmĂ©ga mĂ©dias Me Paul KĂ©rĂ©, l’un des avocats du Lieutenant-Colonel. Selon nos sources au moins 8 pick-up s’étaient dĂ©ployĂ©s au domicile.
Des populations, des soutiens du Lieutenant-Colonel Zoungrana s’étaient aussitĂŽt mobilisĂ©s pour faire face Ă  une Ă©ventuelle arrestation de leur « leader ».
« Ces gendarmes nous ont fait savoir qu’ils veulent l’amener parce que le Procureur Militaire veut l’entendre concernant les charges engagĂ©es contre lui et qu’il a bĂ©nĂ©ficiĂ© d’une libertĂ© provisoire (
) Ils (gendarmes) se sont prĂ©sentĂ©s sans mandat du procureur, les avocats ne sont pas informĂ©s et on veut l’amener « manu militari » (
) les populations se sont opposĂ©es et il y a un renfort de la sĂ©curitĂ© qui est lĂ  et on observe », avait aussi plus tĂŽt confiĂ© Marcelin OuĂ©draogo, PrĂ©sident du Mouvement pmPatriotique pour la libertĂ© et la justice.
Le 15 décembre dernier, la Chambre de contrÎle du Tribunal Militaire a accordé une liberté provisoire assortie dŽun contrÎle judiciaire au Lieutenant-Colonel Emmanuel Zoungrana.
Le Lieutenant-Colonel qui avait Ă©tĂ© arrĂȘtĂ© en janvier 2022 pour tentative de coup d’État contre le pouvoir de Roch KaborĂ©, a Ă©tĂ© libĂ©rĂ© courant fĂ©vrier mais immĂ©diatement renvoyĂ© le mĂȘme jour 2 fĂ©vrier aussitĂŽt en prison. Il est accusĂ© pour ce second mandat de dĂ©pĂŽt, entre autres, de complot contre la sĂ»retĂ© de l’État, de blanchiment de capitaux, de faux et usage de faux et, enfin, d’enrichissement illicite.

Lamine Traoré de Oméga

Mediaplusinfo.com

Bienvenue sur Mediaplus Info !

Abonnez-vous pour bénéficier de nos derniÚres actualités.

Nous n’envoyons pas de messages indĂ©sirables !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Groupe MĂ©dia Plus Infos

Abonnez-vous a notre page Facebook pour rester informé


This will close in 30 seconds